Le circuit est surligné en rouge sur la carte. Les détours sont en bleus. La balade fait 7.2 km.

Carte repere

Départ du château du Rousset

Prendre la route qui monte. Au carrefour, continuer tout droit

Avant le hameau de Prafand, prendre le chemin à gauche qui descend au travers des prés

1. Le pont du Diable, le ruisseau d’Anginet et Gabeloux

A la côte 735, sur votre droite un sentier permet d’accéder au pont du Diable. Attention, il est dangereux de l’emprunter. Vous pouvez simplement l’observer. Daté du XVIIe siècle, il était sur le chemin reliant le prieuré de Gumières au prieuré de Soleymieux par le château du Rousset. Le hameau de Gabeloux, au-dessus, était implanté le cantonnement des soldats chargés de faire respecter et collecter la gabelle (impôt sur le sel). Le ruisseau de Chantereine, ou Anginet, servait de limite sud à la seigneurie du Rousset, en 1318

Pont gabelous

A la route, et à la croix, suivre la route à droite sur quelques mètres. Puis prendre le sentier à gauche vers la rivière, passez la passerelle.

2. La croix du Mineur

Croix de chemin en fer forgé, fleurdelisée au quatre extrémités. Le centre se compose de 4 quarts de cercle avec une épine chacun. La moitié du décors a disparu. Elle est datée du XVIII° siècle ou restauration.

Croix du mineur a la goutte de margerie chantagret 1

3. La Mare

Cette rivière prend sa source dans les Monts du Forez, à 1195 mètres d'altitude, sur la commune de Saint-Clément-de-Vallorgue. Son parcours est de 40 kilomètres, mais les derniers 17 kilomètres appartiennent à la plaine du Forez, et dans ce trajet la pente est de 0,0035 à 0,0040 mètres. Son bassin hydrographique est de 23,300 hectares, et le volume moyen de ses eaux peut être estimé à 2,400 litres par seconde.

Jusqu'à la fin du XIXème siècle, la rivière que l'on nomme, aujourd'hui « La Mare », s'appelait « l'Auzon » de sa source à Sury-le-Comtal. Le nom originel de ce cours d'eau, Auzon, qui signifie : Ajonc, peut s'expliquer par les grandes quantités d'ajoncs que l'on trouve le long de son lit. Il semblerait, qu'elle n'ait conservé son vrai nom que sur le côté auvergnat.

 L’industrie meunière s’est implanté sur les berges de la Mare dès 1253 (moulins appartenant aux Hospitaliers à Soleymieux). 71 bâtiments ayant abrité successivement ou simultanément 99 ateliers, ont été recensés le long des berges de la Mare, de sa source à Saint-Marcellin-en-Forez.

Remonter le chemin jusqu’à la côte 725 ; à la route prendre le sentier qui descend, immédiatement à droite

Avant, la rivière prendre le sentier à gauche.

4. Moulin du Got

Un petit détour pour emprunter un sentier empierré qui conduit aux aménagements (bief, écluse, passerelle…) du moulin du Got. Celui-ci est privé et ne se visite pas.

Rotation dep3260032

Arrivée au hameau de Chassagneux.

5. A la fin du sentier : croix de chemin en pierre. Dans le centre du village, croix en fonte moulée datée de 1875. Aurait été construite par Jean Rolle de Chassagneux en ex-voto après la guerre de 1870. Cantonné à Paris, il avait mangé des rats

Croix de chemin a chassagneux de margerie chantagret    Croix de chemin

Chassagneux   Croix de hameau

Prendre à droite de la placette, le sentier qui passe entre 2 murs ; à la route prendre à gauche

A la côte 719, traverser la route départementale et prendre la petite route en face. Attention, les véhicules roulent très vite !!

6. Sur votre droite, la croix des Sarazins (sarasi : cerisier en patois), fortement abîmée. C'est un losange de granit creusé au centre d'une cuvette où l'on a ménagé une billette centrale encadrée par 4 autres. Ce losange repose sur un bloc de granite monolithe. Les cinq points représentent peut-être le christ et les 4 évangiles. A situer début XV°s.

Croix de bussy blogg

Traverser le hameau et emprunter, à gauche, la petite route qui se transforme en sentier, au travers des maisons. Le hameau possède de beaux éléments de patrimoine vernaculaire : croix, lavoir….

Continuer le sentier tout droit jusqu’à la côte 754 ; prendre à gauche le grand chemin qui contourne le suc de Bussy.

7. Sur le sommet de celui-ci est implanté un calvaire en fonte moulé depuis 1891.

Calvaire de bussy de margerie chantagret

Le chemin que vous suivez est historique : il reliait le terrier de Saint-Rambert (unique pont sur la Loire) aux voies d’Auvergne.

Margerie3

Suivre ce sentier jusqu’à sa rencontre avec la D102. A droite, vue sur la plaine et le village de Lavieu. Dans les champs qui le bordent ont été trouvés des fragments d’amphores gauloises et des silex taillés.

P1040018

Traverser la départementale, descendre la route, toujours rester sur votre droite ; en bas de la côte, traverser le pont et remonter : vous êtes revenu au château.

8. avant le pont, coté amont, les vestiges du pont médiéval sont encore visibles

P1120367

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×